Vos mains peuvent sauves des vies !
Kids save lives

Vous organisez une activité dans le cadre de Restart a Heart 2016 ?

Formidable ! Remplissez vite le formulaire en ligne et nous ajouterons votre activité sur le site.

soumettre votre activité

16 octobre 2016 = European restart a heart day

Sauvons plus de 100.000 vies !

Le 16 octobre prochain aura lieu la quatrième édition de « Restart a Heart Day », la journée européenne de sensibilisation contre l’arrêt cardiaque inopiné initiée par l’European Resuscitation Council (ERC). Cet événement a pour but d’améliorer le très faible taux de survie suite à un arrêt cardiaque pré-hospitalier. Cette année, le Conseil Belge de Réanimation (BRC) et la Ligue Cardiologique Belge soutiendront différentes activités (entre le 10 et le 21 octobre) qui auront pour objectif d’apprendre au grand public la manière d’aider à relancer l’activité du cœur chez une victime d’un arrêt cardiaque.

En 2016, la campagne de l’ERC “Les enfants peuvent sauver des vies”, “Des mains qui aident – La formation des enfants est une formation pour la vie” met l’accent sur la nécessité de former nos écoliers. Dans ce cadre, le dimanche 16 octobre, le BRC organisera une journée de formation à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola afin de sensibiliser les enfants et leurs parents à la réanimation.

Böttiger BW, et al. ont publié dans la revue scientifique Resuscitation (2016.06.005) l’Editorial suivant

Böttiger BW, et al.

Kids save lives (« des jeunes sauvent des vies ») – position officielle de l’ERC sur l’éducation à la RCP des écoliers.
Des mains qui aident – La formation des enfants est une formation pour la vie

Les arrêts cardiaques extra-hospitaliers (ACEH) soudains sans réanimation cardio-pulmonaire (RCP) réussie sont la troisième cause de décès dans les pays industrialisés. Après un ACEH, le taux de survie global varie de 2 à 10%. En Europe et aux Etats-unis (ensemble), chaque année 700 000 personnes meurent d’un ACEH. La situation est comparable dans les autres régions industrialisées du monde. De nombreuses vies pourraient être sauvées si davantage de témoins administraient une RCP immédiate. Les temps de réponse des services médicaux d’urgence peuvent prendre quelques (6 à 12) minutes ou même plus. Malheureusement, après un arrêt cardiaque, le cerveau commence à mourir après seulement 3 à 5 minutes sans flux sanguin.

Jusqu’à 70% des ACEH se produisent en présence de membres de la famille, d’amis ou d’autres témoins. Par conséquent, le délai potentiellement létal avant l’arrivée auprès du patient des services médicaux d’urgence peut être utilisé efficacement par des témoins. Pendant les premières minutes après un ACEH chez les adultes, il y a encore de l’oxygène dans le sang et les poumons et des compressions thoraciques immédiates administrées par un témoin peuvent sauver des centaines de milliers de vies chaque année. Réaliser une RCP efficace est assez facile – la probabilité que des tentatives de RCP par témoins sans formation médicale provoquent des dommages est très faible. La RCP par témoin augmente les chances de survie du patient de deux à quatre fois. Toutefois, les taux de RCP par témoin n’atteignent 60 à 80 % que dans de rares pays ; ailleurs ils sont en général de loin inférieurs à 20 %.

Une formation obligatoire au niveau national pour les élèves apporte l’impact maximal pour améliorer le taux de RCP par témoin. Il s’avère que c’est la manière la plus efficace de toucher l’ensemble de la population. Les taux de RCP par témoin les plus élevés se trouvent dans certains pays scandinaves où l’éducation des écoliers à la RCP est obligatoire depuis des décades et ce concept commence à s’étendre.

En soutien, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a approuvé en 2015 la déclaration « Kids save lives », une déclaration commune émanant du European Resuscitation Council (ERC), de la European Patient Safety Foundation (EPSF), du International Liaison Committee on Resuscitation (ILCOR) et de la World Federation of Societies of Anesthesiologists (WFSA). Cette déclaration recommande deux heures de formation à la RCP annuellement à partir de 12 ans dans toutes les écoles du monde. A cet âge, les enfants sont plus réceptifs aux instructions et ils apprennent plus facilement à aider les autres. Commencer à un très jeune âge permet un parallèle avec apprendre à nager ou à faire du vélo : les enfants n’oublieront plus comment sauver une vie. Les professionnels de la santé, les enseignants formés à enseigner la RCP et d’autres peuvent former efficacement les écoliers et tous peuvent avoir un effet multiplicateur. Les connaissances et compétences pour la RCP peuvent se propager davantage en demandant aux enfants de les enseigner à leurs famille et amis.

Avec l’initiative « Kids Save Lives » (Fig. 1), nous pouvons améliorer le taux de survie des personnes avec ACEH dans une proportion de 2 à 4 fois. Nous pouvons facilement sauver 300 000 vies supplémentaires chaque année à l’échelle mondiale, presque 1000 par jour et presque une vie à chaque minute.

“Les 10 principes ERC –Augmenter la survie avec l’initiative “Kids Save Lives”

Références

BRC logo
www.erc.edu www.liguecardioliga.edu www.brc.be

Téléchargez l'affiche et la brochure:

affiche Affiche A4 (pdf, 4.5 MB) flyer Flyer A5 (pdf, 0.6 MB)

Téléchargez la brochure:

flyer Flyer A5 (pdf, 4.5 MB) flyer

Des activités concernant ERHD 2016

Sauvez une vie = facile comme 1,2,3

Appelez le 112 !

  • Assurez-vous qu’il est possible d’intervenir en toute sécurité.
  • Vérifiez si la victime réagit.
  • Appelez « A l'aide ! ».
  • Inclinez la tête de la victime vers l’arrière, tirez son menton vers le haut et vérifiez la respiration.
  • Si la victime ne respire pas normalement, une réanimation est nécessaire.
  • Appelez le 112. Communiquez votre nom et l’endroit où vous vous trouvez. Expliquez que vous êtes en présence d’une victime inconsciente qui ne respire pas et qu’une réanimation est en cours.
  • Si quelqu’un intervient pour vous aider, demandez-lui d’aller chercher un Défibrillateur Externe Automatique (DEA).

Massez !

  • Posez le talon d’une main au centre du thorax.
  • Posez l’autre main sur la première en croisant les doigts.
  • Comprimez la poitrine 30x au rythme de "Stayin’ Alive" (minimum 100/min) jusqu’à ce qu’un DEA ou les services de secours arrivent à vos côtés.
  • Si vous avez appris à le faire, réalisez 2 insufflations entre 2 séries de 30 compressions thoraciques. Dans le cas contraire, réalisez les compressions thoraciques en continu.
  • Massez fort ! Ne vous inquiétez pas, vous ne pouvez pas faire de mal à la victime !
  • Si un autre secouriste est présent, relayez-vous toutes les 2 minutes pour réaliser les compressions thoraciques.

Choquez !

Si vous disposez d’un DEA, allumez-le immédiatement et suivez ses instructions.

Souriez !

  • Quand les services d’urgence sont sur place, continuez votre intervention jusqu’à ce qu’ils vous demandent d’arrêter.
  • Soyez fier de ce que vous avez accompli : vos mains ont sauvé une vie !
  • Agir est toujours mieux que ne rien faire !
  • Félicitations !

Des activités concernant ERHD 2015

Voir les évenements de l'année 2014